26 décembre 2014

Les dessous de l’image

Avant la mousson

Arnaud Finistre

Chaque semaine, un photographe décrypte l’une de ses images qui l’a marqué



« Majuli est une île de sable plantée dans le Brahmapoutre, le grand fleuve du nord de l’Inde. C’est l’une des îles fluviales les plus étendues au monde, mais avec le changement climatique, elle est en voie de disparition. Chaque année, à la mousson, le fleuve l’envahit, déchire ses rives, inonde les maisons et coupe les habitants de toute connexion avec le monde extérieur. Le fleuve la ronge petit à petit. En moins de cinquante ans, elle a perdu un tiers de sa superficie…


Je me suis levé tôt ce matin là. Je me promène et je vois cette petite fille au bord de l’eau, accroupie sur les sacs de sable. Avec les enchevêtrements de vois que l’on voit en arrière plan, ils servent à protéger l’île. En réalité, leur utilité est bien maigre… La petite ne m’a pas vu, elle est dans ses pensées. Elle profite probablement des premiers rayons du soleil. Elle semble préoccupée. Elle a déjà vécu la mousson, elle connaît le scénario. D’ici quelques semaines, l’électricité sera coupée, on circulera en barque et des hélicos viendront déposer des sacs de riz… Je lis cette inquiétude dans son regard. Pour moi, cette photo, c’est le calme avant la tempête. »


Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Propos recueillis par Victoria Scoffier



Trait de s?paration
Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

N°14 - AUTOMNE 2017

L’AUTRE JAPON


Enquête FEMMES DE YAKUZAS

Photobiographie ARETHA FRANKLIN

Portfolio GUETTEURS DE CLIMAT

14 mars 2018

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie