9 octobre 2015

Les dessous de l’image

" Capturer qui elle est vraiment "

Jodi Bieber



« L’année dernière, j’ai réalisé un reportage pour Al-Jazeera sur le mariage d’enfants au Mozambique. J’étais dans la province d’Inhambane, l’une des les plus pauvres du pays.


De toute la série, c’est ce cliché que je préfère, j’aime son atmosphère. Milagrosa a 18 ans, et son fils Aristida 1 an. Si on ne regarde que cette photo, on ne devine pas qu’il s’agit d’un sujet sur le mariage des enfants, mais on peut deviner qu’il s’agit d’une jeune fille et de son bébé.


Milagrosa vit avec sa belle-famille, comme beaucoup de jeunes épouses : douze personnes rassemblées sur un seul lopin de terre. Ces filles ne se lèvent plus que pour nettoyer, cuisiner, ramasser du bois pour le feu, travailler aux champs, aller chercher de l’eau et s’occuper du bébé. Elles s’effacent, perdent leur identité et deviennent en fait de simples servantes.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir :

Jeune fille vulnérable, Milagrosa a perdu sa famille. Aristida est son deuxième bébé, elle a eu le premier avec un autre homme mais l’enfant n’a pas survécu.


Je pense que j’ai réussi à capturer qui elle est vraiment, ce qui est primordial dans un portrait. Le cadre et la façon dont elle regarde l’objectif sont plus parlants qu’une photo ordinaire d’elle en train de cuisiner. »


Propos recueillis par Salomé Vincendon



Trait de s?paration
Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

N°13 - PRINTEMPS 2017

DES BÊTES ET DES HOMMES


Enquête LE BUSINESS DE LA FOURRURE

Photobiographie ERDOGAN LE SULTAN

Portfolio L’APPEL DE LA VOLGA

Septembre 2017

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie