24 juillet 2014

Comme deux soeurs

Natalie Keyssar

Chaque semaine, un photographe décrypte l’une de ses images qui l’a marqué



JPEG - 247.7 ko
© Natalie Keyssar

« La danse me fascine. Comme je n’en ai pas fait mon métier, j’y pense très souvent. Cette photo, je l’ai prise il y a un an et demi, au tout début d’un projet sur le dance-hall jamaïcain à Brooklyn. J’avais eu du mal à trouver les groupes, là c’était mon premier jour parmi eux. Tous ces corps en mouvement… j’en avais le souffle coupé. Je déambulais en cherchant mes personnages, je voulais quelque chose de libre et je suis tombée sur ces filles. Je me suis sentie transportée. A gauche, c’est Sarah, à droite, Chavelle.

J’ai été touchée par la façon qu’elles avaient de prendre soin l’une de l’autre. Regarder cette photo à part peut sembler bizarre parce qu’elles sont très sexy et tout, mais je les vois comme deux sœurs qui jouent dans leur chambre. Deux petites filles qui se lâchent.

PNG - 149.6 ko
© Natalie Keyssar


J’ai su tout de suite que Sarah serait le personnage de mon projet. On est peu à peu devenues amies et j’ai compris qu’elle n’a que la danse dans sa vie. C’est la seule chose qui l’éloigne un peu de la merde du quartier, la dope, les gangs, la pauvreté.

Quelques mois plus tard, le 13 novembre 2013, elle marchait dans la rue avec Chavelle, en bas de chez elle, quand une voiture s’est arrêtée et le type au volant a ouvert le feu. La balle a traversé sa cheville. C’est le pire truc qui peut arriver à un danseur. Elle se remet doucement. Elle est très forte, je l’admire. C’est une môme mais elle refuse de lâcher prise. »

Propos recueillis par Mathieu Palain



Trait de s?paration
Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

N°13 - PRINTEMPS 2017

DES BÊTES ET DES HOMMES


Enquête LE BUSINESS DE LA FOURRURE

Photobiographie ERDOGAN LE SULTAN

Portfolio L’APPEL DE LA VOLGA

Septembre 2017

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie