4 mars 2016

Les dessous de l’image

« Comme si je n’existais pas »

Edu Ponces

Chaque semaine, un photographe commente l’une de ses images qui l’a marqué



« La violence à Tegucigalpa est extrême. Elle fait partie du quotidien dans la capitale du Honduras, on a presque tendance à la trouver normale. Les facteurs sont multiples : la drogue, les gangs… Les premiers touchés sont les pauvres, ou les personnes fragiles, exposées, comme les prostituées ou les transsexuels qui travaillent la nuit, dans la rue.


J’ai décidé de suivre les cas de violence en prenant contact avec des associations de LGBT [lesbiennes gays, bi et trans]. Je veux parler des humains, des familles victimes qui se cachent derrière chaque meurtre.


Ce soir-là, une association m’a téléphoné. On venait de trouver un transsexuel assassiné. J’ai accouru à la morgue et me suis présenté à la famille. Elle était d’accord pour que je prenne des photos, mais restait de marbre. Les parents s’étaient fâchés avec leur fils depuis qu’il était devenu transsexuel. Ils ont identifié le corps et réglé toutes les formalités administratives comme si cela ne les affectait pas. Puis nous avons attendu dehors que tout soit finalisé et qu’on sorte le cercueil. Aux alentours de trois heures du matin, le cercueil est sorti.


Toute la famille s’est effondrée en larmes. C’était très éprouvant, d’un coup. J’avais partagé l’attente avec eux, ces situations exceptionnelles créent des liens très rapidement. C’est comme ça que j’ai pu prendre la photo, d’aussi près. Comme si je n’existais pas.


Cette photo symbolise exactement mon projet : montrer les visages humains qui se cachent derrière les statistiques de la violence. »


Propos recueillis par Victoria Scoffier



Trait de s?paration
Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

6MOIS N°14 - AUTOMNE 2017

L’AUTRE JAPON


Enquête FEMMES DE YAKUZAS

Photobiographie ARETHA FRANKLIN

Portfolio GUETTEURS DE CLIMAT

14 mars 2018

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie