25 mars 2015

Le choix de Marc

Dans l’enfer des prisons françaises

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier vous conseille un livre de photographie

« Les livres sur les prisons sont rares. Le sujet rebute souvent et ils sont difficiles à faire, le photographe faisant face à un interdit fondamental, celui de montrer les visages des détenus. Celui-ci est donc rare et précieux. Un vrai document.

JPEG - 1.8 Mo
© Grégoire Korganow

Pendant trois ans, Grégoire Korganow a photographié des prisons sur tout le territoire français. Pour avoir les accès, il est allé jusqu’à intégrer les services du contrôleur général des lieux de privation de liberté, une institution qui a pour mission de surveiller les lieux fermés comme les maisons d’arrêt ou les hôpitaux psychiatriques. Il a donc pu prendre son temps, avoir de vraies relations avec les détenus, photographier leur quotidien. Il montre la prison dans toutes ses dimensions, avec ses cours de promenade, ses parloirs, ses cellules d’isolement, ses douches… C’est bien construit, et très ingénieux : Grégoire Korganow ne prend pas seulement les détenus de dos, il trouve des angles pour dissimuler leur visage avec des objets ou des ombres. Intelligent !

JPEG - 1.9 Mo
© Grégoire Korganow

Son livre s’intitule Prisons : 67 065, et ce nombre est important : c’est le nombre de prisonniers que comptait la France au 1er janvier 2014, pour une capacité de 57 000 places. C’est écrit sur la quatrième de couverture du livre, comme si Grégoire Korganow nous disait : « On vous parle de surpopulation carcérale ? Voilà ce que c’est. » Il montre des espaces confinés, comme rapetissés. L’insalubrité. Et tous ces barbelés, ces tours de guets, qui font penser à l’univers concentrationnaire.

JPEG - 1.9 Mo
© Grégoire Korganow

Je voudrais mettre ce livre entre les mains de tous ceux qui se fichent des conditions de vie dans les prisons, qui pensent que « c’est bien fait pour eux ». Comment peuvent-ils imaginer que de telles conditions de détention peuvent remettre un délinquant sur le droit chemin ? Je me dis que, peut-être, ces images peuvent les faire changer d’avis. Ce travail documentaire me laisse cet espoir. »

Propos recueillis par Marion Quillard

"Prisons" est exposé à la Maison européenne de la photographie, 5 rue de Fourcy, Paris, jusqu’au 5 avril.

Prisons
Grégoire Korganow
Éditions Neus, 2015
39,90 euros

Retrouvez ce livre et Marc Pussemier à la librairie Le 29, au 29 rue des Récollets, Paris 10e. www.le29.fr



Trait de s?paration

Partager
Commentaires Comments Ecrire un commentaire
Trait de s?paration
En librairie

N°13 - PRINTEMPS 2017

DES BÊTES ET DES HOMMES


Enquête LE BUSINESS DE LA FOURRURE

Photobiographie ERDOGAN LE SULTAN

Portfolio L’APPEL DE LA VOLGA

Septembre 2017

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie