N°11 - PRINTEMPS 2016

ombre
>

Editorial

Numéro après numéro, nous nous efforçons de tisser des liens entre la photographie et la vie de chaque lecteur. C’est un combat important. Le photojournalisme perd sa fonction première en se réfugiant dans les galeries et les musées. L’image est chaude, intime, vivante. Elle est un témoignage irremplaçable. Son pouvoir d’attraction et d’identification permet la compréhension immédiate des situations les plus complexes. Faire vivre le photojournalisme, ce n’est pas simplement le publier, c’est aussi le faire connaître. Alors nous allons à votre rencontre. Depuis deux ans, 6 Mois se déplace régulièrement dans les libraires, avec un volumineux écran portatif. Notre « photoclub » est une projection de portfolios de la revue commentée par un membre de la rédaction. Quarante-neuf soirées ont déjà été organisées, rassemblant plus de 2.000 lecteurs. Dans nos locaux, des projections sont aussi organisées (le programme est sur le site www.27ruejacob.fr). Régulièrement des classes venues de toute la France investissent les bureaux de 6 Mois. Les collèges et les lycées ont une relation particulière avec la revue, joyeuse et passionnée. Toujours dans le même esprit, nous nous sommes associés à Rennes, avec le complexe culturel des Champs libres. Il expose en permanence trois portfolios de 6 Mois, et bientôt davantage. Les double-pages des portfolios sont agrandies et affichées comme s’il s’agissait d’un journal mural ! Pour prolonger cette présence « hors les murs », 6 Mois s’associe à son double de reportage écrit, la revue XXI pour organiser cet été le « premier festival du journalisme vivant ». Le journalisme vivant, c’est celui qui ose, qui va voir, qui invente, qui raconte. Il est chaud comme l’événement, âpre comme la vérité, tendre comme l’espoir. Il nous surprend. Il nous bouscule. Il n’a rien à voir avec ce journalisme mort qui répète en boucle, assène des vérités toutes faites, confond l’information et la communication. Ils sont des milliers à travers le monde à pratiquer ce journalisme vivant, sous toutes ses facettes. Nous voulons leur donner un point de ralliement en France. Un moment de rencontre avec les lecteurs. Pendant trois jours, dans le Sud-Ouest à Couthures, à dix minutes de Marmande, en bord de Garonne, les 29, 30 et 31 juillet prochains, nous vous proposons un événement unique, avec le rappeur MC Solaar pour parrain de la première édition, qui associe de grandes revues internationales : Harper’s pour les USA, Internazionale pour l’Italie, Reportagen qui rayonne en Allemagne depuis la Suisse –et bien sur XXI et 6 Mois. Avec les reporters, les documentaristes, les dessinateurs de BD-reportages, les acteurs du théâtre civique, il fallait trouver une place particulière aux photoreporters de 6 Mois. Nous leur donnerons la parole. Nous exposerons leur travail. Parce qu’il faut défricher l’avenir, nous nous sommes associés au festival Lumix de Hanovre. Tous les deux ans, Lumix propose soixante expositions de jeunes photojournalistes de moins de trente-cinq ans. La prochaine édition aura lieu en juin 2016. Et le festival de Couthures vous offrira une projection exceptionnelle des meilleurs portfolios choisis par la rédaction. Venez faire un tour cet été à Couthures. Vous ne serez pas déçus. Promis ! Avec ce numéro, nous fêtons également les cinq ans de 6 Mois. Les anniversaires sont une occasion de gratitude mutuelle. Les cinq cartes postales que nous avons glissées dans ce numéro sont un clin d’œil à votre fidélité, à votre présence et à toutes vos marques d’affection. Sans publicité, 6 Mois n’existe que grâce à vous. Chaque jour, ce miracle nous donne envie d’oser, de défricher, d’explorer. En somme de pratiquer un journalisme vivant. Merci d’être là.

Laurent Beccaria Patrick de Saint Exupéry Marie-Pierre Subtil

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie

6MOIS N°14 - AUTOMNE 2017

L’AUTRE JAPON


Enquête FEMMES DE YAKUZAS

Photobiographie ARETHA FRANKLIN

Portfolio GUETTEURS DE CLIMAT

14 mars 2018

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie