11 juillet 2014

Les dessous de l’image

« Elle ne savait pas comment faire »

Brittney Lohmiller

Chaque semaine, un photographe décrypte l’une de ses images qui l’a marqué



JPEG - 77.4 ko
© Brittney Lohmiller

« J’ai commencé à photographier Caroline en 2010. Son père est parti à sa naissance. Sa mère l’élève seule depuis douze ans. Je me demandais à quoi pouvait ressembler une enfance puis une adolescence avec un seul parent.


Ce jour-là, Caroline a demandé à sa mère l’autorisation de se raser les jambes. C’est sa première fois, elle est très excitée (et moi aussi !). Je me souviens encore de la première fois où je me suis moi-même rasée. Je ne savais pas comment procéder, je me suis coupée…


Cliquez sur l’image pour l’agrandir


J’ai accompagné Caroline à la salle de bain. C’est un peu la pièce des filles : tout est rose, du carrelage au flacon de mousse à raser. Caroline s’est versé l’équivalent d’une pomme de mousse dans les mains. Elle m’a regardée, puis elle a regardé ses mains, l’air perplexe. Elle ne savait pas comment faire. J’ai ri, je l’ai encouragée. C’est une étape importante dans la vie d’une jeune fille, ça peut être un peu angoissant. Lorsqu’elle a eu fini, radieuse, elle m’a dit : "c’est doux comme de la peau de bébé !" »




Propos recueillis par Victoria Scoffier



Trait de s?paration
Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

N°13 - PRINTEMPS 2017

DES BÊTES ET DES HOMMES


Enquête LE BUSINESS DE LA FOURRURE

Photobiographie ERDOGAN LE SULTAN

Portfolio L’APPEL DE LA VOLGA

Septembre 2017

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie