26 juin 2015

Les dessous de l’image

"Scotchée par leur amitié"

Anneloes Pabbruwee

Chaque semaine, un photographe décrypte l’une de ses images qui l’a marqué. Anneloes Pabbruwee raconte sa fascination pour l’adolescence en Italie



« Il y a dix ans, je suis allée à Naples avec mon mari. Je suis restée scotchée devant la relation d’amitié entre les jeunes : très chaleureux, proches… J’étais fascinée. En Hollande, les jeunes ne sont pas vraiment comme ça ! Ça m’a donné envie de faire un projet photo, et puis l’idée est restée en suspens. Récemment, j’ai été acceptée à la Fotoacademie d’Amsterdam, l’occasion d’enfin approfondir ce thème en photographie.


L’adolescence est une période très complexe : tout reste à faire, c’est un moment de liberté immense. Et en même temps, de grande fragilité : on se cherche, on perd son enfance et un peu l’innocence qui l’accompagne. J’ai 42 ans maintenant, cette période-là de ma vie date un peu. J’ai bien envie d’en revivre les sensations.


Je suis retournée à Naples, sur la même plage qu’il y a dix ans. J’ai vu ces garçons jouer au football. Ils couraient partout, faisaient les idiots. Je les ai approchés, j’ai passé quelques heures avec eux. A un moment, ils se sont tous pris par l’épaule comme ça. J’ai pris ma photo. Elle dit beaucoup de l’adolescence. Son énergie un peu folle ; les liens d’amitié, très fort… Et puis, ces grand dos dégingandés, ça parle aussi de la puberté, de ces corps qui changent… »


Propos recueillis par Victoria Scoffier



Trait de s?paration
Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

N°13 - PRINTEMPS 2017

DES BÊTES ET DES HOMMES


Enquête LE BUSINESS DE LA FOURRURE

Photobiographie ERDOGAN LE SULTAN

Portfolio L’APPEL DE LA VOLGA

Septembre 2017

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie