ombre
< >

« Je me suis follement amusée »

Du Vietnam à l’Afrique du Sud, de l’ « affaire Claustre » à la Bosnie, Marie-Laure de Decker a vécu l’âge d’or du photojournalisme. Elle se rêvait poète et n’avait qu’une idée : se jouer des conventions.

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie

N°15 - HIVER 2018

VILLES FOLLES


Enquête LAGOS LA DINGUE

Photobiographie GÉRARD DEPARDIEU

Portfolio UNE VIE À SERVIR

5 septembre 2018

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie