11 mars 2019

Joue-la comme Jane

Alejandra Carles-Tolra

< >

Emma, Kate, Amy, Sophie, Sam et Alinka jouent les « Belles au bois dormant ». Avec leurs robes longues et leurs poses alanguies, ces Britanniques reproduisent la toile du 19e siècle The Rose Bower Buscot Park d’Edward Coley Burne-Jones. Elles viennent de visiter le domaine de Buscot - scène du tableau du peintre anglais - situé non loin de la propriété qu’elles ont louée pour passer le week-end.

Âgées de 20 à 50 ans, elles sont membres de la Jane Austen Pineapple Appreciation Society, un club réunissant les passionnés de la célèbre romancière anglaise. Porté par Sophie Andrews, une bloggeuse littéraire fan inconditionnelle de l’autrice d’Orgueil et préjugés, ce cercle d’initiés a émergé au milieu des années 2000. Ses membres se définissent comme des « Janéites ». Ils se retrouvent régulièrement, en habits d’époque, pour des weekends ou de grandes fêtes organisées pendant dix jours dans l’esprit des festivités de la Régence Anglaise. Au programme : pique-niques, jeux de cartes, lectures de poèmes, ateliers de couture, concerts et thés dansants.

« Ces fans sont habités par le besoin existentiel d’appartenir à une communauté, explique Alejandra Carles-Tolra, qui les a suivi pendant deux ans. Beaucoup ont dû lutter contre leur timidité durant leur adolescence et se sont réfugiés dans les livres. Jane Austen est devenue une échappatoire. Mais si la lecture est une forme d’évasion, elle est aussi très solitaire. Je voulais montrer que cela peut néanmoins mener à la création d’une communauté. Leur passion pour Austen est toujours le liant du groupe, mais ils n’ont plus besoin d’« elle ». Ils sont devenus très bons amis. »

Ce cliché est extrait du reportage « Where we belong » de la photographe espagnole Alejandra Carles-Tolra.
Voir son site : http://www.alejandractr.com

Clara Hesse

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie

6MOIS N°18 - AUTOMNE 2019

Avec nous le déluge

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie