31 octobre 2013

Les dessous de l’image

« L’amour inconditionnel, la fatigue et l’espoir »

Laetitia Vançon

Chaque semaine, un photographe décrypte l’une de ses images qui l’a marqué



JPEG - 81.2 ko
© Laetitia Vancon

« En mai 2013, je pars pour Istanbul afin de réaliser un reportage sur les conséquences de la gentrification. Je souhaite l’aborder sous un angle intimiste, en observant les répercussions sociales, professionnelles et scolaires de ce phénomène sur une famille démunie.


Après deux semaines d’investigation, j’ai beaucoup de chance, je rencontre Fatos, Murat et leurs trois enfants. Ils vivent à Tarlabasi, un quartier pauvre où habitent les immigrants illégaux, lieu de prostitution et de trafic de drogue, à deux pas du cœur prospère de la ville.


Le couple vient de Malatya, un petit village à l’est de la Turquie. Il y a onze ans, ils ont décidé d’en partir pour offrir une meilleure scolarité à leurs enfants. Murat enchaîne les petits boulots : gardien de parking, pompiste… Fatos ne travaille plus depuis qu’elle a donné naissance à leur petite dernière, Gizem.


Leur immeuble a été vendu à un riche investisseur qui leur a demandé de quitter les lieux dans les prochains moins. S’ils ne trouvent pas un nouvel appartement au loyer aussi bon marché, ils devront rentrer à Malatya - une solution qu’ils refusent pour le moment.


Le jour où j’ai pris cette photo, il est 15h, un dimanche. Gizem est censée faire la sieste, chose qu’elle évite par tous les moyens. Après maints efforts pour la convaincre, Fatos et sa fille Yagmur s’allongent sur le canapé-lit du salon et font semblant de dormir. Gizem est frustrée de ne plus être le centre de l’attention, elle se précipite vers elles avec son boulier.


Cliquez sur l’image pour l’agrandir :


Cette scène du quotidien m’a touchée, par la façon dont mère et fille s’enlacent, mais surtout par l’expression du visage de Fatos. J’y ai vu à la fois l’amour inconditionnel, la fatigue et l’espoir. Cela décrit de manière très simple leur vie actuelle. »


Propos recueillis par Victoria Scoffier



Trait de s?paration
Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

6MOIS N°14 - AUTOMNE 2017

L’AUTRE JAPON


Enquête FEMMES DE YAKUZAS

Photobiographie ARETHA FRANKLIN

Portfolio GUETTEURS DE CLIMAT

14 mars 2018

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie