23 janvier 2014

LA CUEILLETTE DU NET

Chaque mois, 6Mois vous propose une sélection d’histoires piochées sur la toile. Cette fois, des inédits de Robert Capa, des asiles psychiatriques abandonnés aux Etats-Unis, des animaux pétrifiés en Tanzanie et une grand reporter qui se raconte à la radio.



Robert Capa, du neuf en couleur.
Time Lightbox

PNG - 325.6 ko
Cliquez sur l’image pour accéder au site de Time Lightbox

Crédit : Robert Capa

Du 31 janvier au 4 mai 2014, le Centre International de la photographie à New York expose 125 clichés de Robert Capa, tous inédits et tous en couleur. La collection balaie quelques uns des moments clés du siècle passé, des années 1930 à l’arrivée des GI’s au Vietnam. Dans ces quelques clichés publiés sur le site photo du Time, Lightbox, on croise, entre autres, Hemingway avec son fils, Picasso à la plage et des vedettes parisiennes qui prennent la pose.

Le mystère du lac Netran
The Huffington Post

PNG - 383.3 ko
Cliquez sur l’image pour accéder au site du Huffington Post

Crédit : Nick Brandt

Le lac Netran, en Tanzanie, contient une eau particulièrement riche en carbonate de sodium et en bicarbonate de soude et qui peut atteindre les 60 degrés. Les scientifiques se demandent encore s’il y a un rapport avec ces animaux calcifiés, raides comme des statues, qui bordent les rives du lac. Nick Brandt est un photographe anglais fasciné par les animaux d’Afrique. Il a été très surpris par le spectacle. « Chaque détail était conservé, de la pointe de la langue de la chauve-souris jusqu’aux minuscules poils sur son visage, explique le photographe au Huffington Post. Je ne pouvais pas même plier une aile ou tourner une tête, les cadavres étaient durs comme de la pierre. » D’autre photos de Nick Brandt sont visibles sur son site, en cliquant ici

Le temps qui passe
ViralNova

PNG - 623.2 ko
Cliquez sur l’image pour accéder au site ViralNova

Crédit : Ken Griffiths

Cela ressemble à une tradition de petits vieux : chaque saison, le couple se fait prendre en photo au milieu du potager, devant la maison. En arrière-plan, le ciel nous indique la saison. Le temps passe, le couple vieillit. A la fin, il n’en reste qu’un. La série est signée Ken Griffiths pour le Sunday Times.

Asiles abandonnés
The Huffington Post

PNG - 456.5 ko
Cliquez sur l’image pour accéder au site du Huffington Post

Crédit : Dan Marbaix

« J’aime prendre des photos de lieux abandonnés, mais j’aime particulièrement les asiles à cause de leur taille et de leurs environnements variés », raconte Dan Marbaix au Huffington Post. Le photographe se plaît à hanter des hôpitaux, des églises, des écoles, des gymnases, pour y capter les stigmates de la vie d’avant l’abandon. Dan Marbaix compte une vingtaine d’arrestations pour avoir pénétré ces lieux interdits. Une fois, un gardien l’a mis en joue. Il continue.

La vie sans Ali
The Huffington Post

PNG - 245.7 ko
Cliquez sur l’image pour accéder au site du Huffington Post

Crédit : Melanie Tracy Pace

Ali Nunery a 31 ans lorsqu’un cancer du poumon l’emporte, en 2011. Elle laisse son mari, Ben, et sa fille d’un an, Olivia. Au bout de deux ans dans leur maison de Cincinnati, Ben et Olivia décident de déménager. Ils veulent du neuf pour reconstruire leur vie. Avant de partir, Ben souhaite dire adieu à la maison. Elle était vide le jour de son mariage, il a fallu la vider à nouveau pour reproduire ces photos avec sa fille, Olivia. C’est la sœur d’Ali, photographe professionnelle, qui tient l’appareil.



PNG - 101.8 ko

Une vie de photos.
France Inter
Au micro de France Inter, la photographe Marie-Laure de Decker raconte ses débuts. Son choc devant les images de Gilles Caron et ses premiers reportages au Vietnam, en 1970. Elle dit s’être lancée dans le bain du journalisme pour « faire une chose que les garçons font ». « Il faut oser, se jeter à l’eau. Par nature je suis timide, mais il faut se forcer. Sinon ce n’est pas la peine, vous n’aurez pas de photo… Et vous ne serez jamais photographe. » A l’époque de sa première parution, dans Newsweek, elle est payée 100 dollars par jour. Elle a 22 ans.



Trait de s?paration
Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
Commentaires Comments
  • Superbe sélection !
    J’ai lu le livre de la correspondance de Gilles Caron avec sa mère l’an dernier et je le recommande à tous les amateurs de photographies, un grand homme disparu trop tôt et trop souvent oublié.

    Albt 22 janvier 2014 22:47
    Trait de séparation
Ecrire un commentaire


En librairie

N°13 - PRINTEMPS 2017

DES BÊTES ET DES HOMMES


Enquête LE BUSINESS DE LA FOURRURE

Photobiographie ERDOGAN LE SULTAN

Portfolio L’APPEL DE LA VOLGA

Septembre 2017

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie