10 septembre 2018

LES CRINS AU VENT

Angelo Antolino

< >

Giovanni Melis, fermier sarde, au volant de son pick-up. Dans sa main, une longe au bout de laquelle court l’un de ses pur-sang.

La photo a été prise à Tuili, petit village d’un millier d’habitants construit au pied de la Giara, un plateau basaltique situé dans le sud de la Sardaigne. Loin du flot de touristes qui se déverse chaque année sur l’ile italienne, l’économie de Tuili est encore principalement basée sur l’élevage de moutons.

Véritable forteresse naturelle, le plateau a également donné son nom à une race de chevaux rares, les cavallino della Giara. Semi-sauvages, les équidés sont reconnaissables à leur petite taille et leur robe sombre. Giovanni Melis en possède deux.

Ce reportage a été réalisé par le photographe italien Angelo Antolino - représenté par l’agence Cosmos - et fait partie de « Tourism Revolution », un sujet exposé au FotoGrafia Festival de Rome.
Voir son site : https://angeloantolino.com

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie


Enquête L’ENCLAVE

Photobiographie ELON MUSK

Portfolio FEMMES BATTANTES

8 mars 2019

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie