23 janvier 2015

Les dessous de l’image

La gare de Goleszow

Tomasz Liboska

Michal Solarski

Chaque semaine, un photographe décrypte l’une de ses images qui l’a marqué. Michal Solarski et Tomasz Liboska ont grandi ensemble dans un village de Pologne. Devenus photographes, ils recréent des images de leur adolescence



« J’ai grandi dans le village de Goleszow au sud de la Pologne. J’étais très proche d’un garçon de mon âge, Tomasz. Nous étions des frères l’un pour l’autre, nous nous disions tout et faisions tout ensemble. Le temps a passé, nous sommes tous deux devenus photographes. L’idée de travailler ensemble nous titillait depuis un petit moment. Nous nous sommes lancés avec une série sur l’adolescence. Nous avions envie de montrer en images ce passage à l’âge adulte.


Nous recréons des scènes qui ont marqué notre jeunesse avec l’aide de deux jeunes de 17 ans, Dominik et Marek. Dominik (avec le bonnet rouge) est mon portrait craché au même âge, c’est frappant. Surtout, leur amitié est aussi forte que la nôtre.


Cette photo a été prise dans la gare de notre village. Cet endroit, c’était notre passeport pour la liberté. Tomasz et moi nous y retrouvions tous les jours. Pour aller en ville, à l’école, sortir, assister à des festivals de musique, ou simplement acheter un jean… Tout ce qui marque ta vie d’ado… C’était notre fenêtre sur le monde. »


Propos recueillis par Victoria Scoffier



Trait de s?paration
Trait de s?paration Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

N°13 - PRINTEMPS 2017

DES BÊTES ET DES HOMMES


Enquête LE BUSINESS DE LA FOURRURE

Photobiographie ERDOGAN LE SULTAN

Portfolio L’APPEL DE LA VOLGA

Septembre 2017

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie