22 janvier 2016

Les dessous de l’image

"Le contraste entre les deux cultures"

Djamila Grossman



« LaRae Moon a sept ans. C’est une « native american » - c’est le terme officiel pour parler des Indiens aux Etats-Unis. Elle vit dans la réserve Goshute, à l’ouest de l’Utah, chez sa grand-mère et son arrière-grand-mère. Sa mère Maxine travaille à Wendover, à plus d’une heure de route, et a fait le choix de la laisser chez sa grand-mère pour qu’elle grandisse dans la réserve.


LaRae va à l’école tous les jours en bus. Depuis peu, l’école enseigne le goshute, la langue de ses ancêtres, et quelques danses traditionnelles. Malgré tout, le contraste entre les générations reste fort. Orlena, l’arrière-grand-mère, parle encore le goshute. Son arrière-petite-fille peine à comprendre trois mots. Quand LaRae rentre, elle joue dehors, mais elle regarde aussi beaucoup la télé, les dessins animés Disney… Elle est bercée des deux cultures. Je me demande comment LaRae va évoluer. Le monde que lui montre la télé n’est pas vraiment le sien mais il la fait un peu rêver… c’est ce qu’incarne cette photo à mes yeux. On la voit jouer avec un carrosse Barbie en plastique. Elle est allongée sur son tapis indien, et elle regarde avec des yeux émerveillés ce petit monde de princesse. »


Cliquez sur l’image pour agrandir


Propos recueillis par Victoria Scoffier



Trait de s?paration
Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

N°13 - PRINTEMPS 2017

DES BÊTES ET DES HOMMES


Enquête LE BUSINESS DE LA FOURRURE

Photobiographie ERDOGAN LE SULTAN

Portfolio L’APPEL DE LA VOLGA

Septembre 2017

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie