13 décembre 2013

Les dessous de l’image

« Le lien si particulier entre ma femme et notre fils »

Ed Alcock

Chaque semaine, un photographe décrypte l’une de ses images qui l’a marqué



JPEG - 117.7 ko
© Ed Alcock


« Je n’ai jamais eu envie de faire des photos de famille. Je suis photographe, mais cette photographie-là ne m’intéressait pas auparavant. Tout a changé cet été-là, lorsque j’ai pris conscience du lien si particulier entre ma femme et notre fils : une relation fusionnelle, dans laquelle je n’avais pas ma place. J’en étais spectateur. Personnellement, je n’ai jamais eu de tels rapports avec ma mère. L’intimité qu’ils avaient nouée méritait que je m’y attarde. En photos.


Mon fils était alors entre deux âges, partagé entre son attention toute tournée vers sa mère et sa curiosité du monde extérieur. Ce jour-là, il avait trouvé un petit insecte. Il l’a gardé avec lui toute la journée et l’a appelé Lison. Lison, c’est aussi le prénom d’une petite fille qu’il a rencontrée pendant les vacances. C’est drôle comme, à travers cet insecte, il manifeste un intérêt pour une autre femme que sa mère. Elle est encore là avec lui - on voit son ombre sur le mur - mais sa présence se fait plus discrète. Cette photo témoigne de ce détachement subtil entre eux deux. »

JPEG - 68.4 ko
Cliquez sur l’image pour l’agrandir


Propos recueillis par Victoria Scoffier


L’album de famille d’Ed Alcock, Hobbledehoy, est disponible en librairie. Il fera une signature avec Emmanuel Carrère, auteur du texte d’introduction, le 19 décembre de 18h à 20h à la librairie Le 29 à Paris.



Trait de s?paration
Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

N°13 - PRINTEMPS 2017

DES BÊTES ET DES HOMMES


Enquête LE BUSINESS DE LA FOURRURE

Photobiographie ERDOGAN LE SULTAN

Portfolio L’APPEL DE LA VOLGA

Septembre 2017

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie