Le n°6 en librairie

Le n°6 de 6Mois, "Le monde qui vient", est aujourd’hui en librairie. Pour découvrir le sommaire et les ouvertures de portfolio, cliquez ici :

C’est une histoire d’aujourd’hui et éternelle à la fois : la naissance d’une œuvre. Elle prend racine au bord de la Garonne, à une vingtaine de kilomètres de Bordeaux. Alain Laboile est sculpteur de fer. C’est un artiste, qui fabrique des escaliers fantaisistes, des rambardes parsemées de libellules et des sculptures géantes, un « hippogriffe » de deux mètres cinquante ou un « centaure musicien » de quatre mètres.


En 2004, à force de rêver à des animaux géants, Alain Laboile s’intéresse au peuple miniature qui grouille sous ses pieds. Autodidacte de la photographie, il publie ses premières images d’entomologiste sur un forum d’amateurs : nuées d’insectes, colonies de fourmis et de limaces. Les passionnés sont sans pitié et lui servent de professeur de photo. Il forge son style au feu de la critique de ses pairs et s’inscrit dans la foulée à des concours amateur qu’il gagne, notamment le prestigieux prix Canon, qui lui offre un voyage photographique au-dessus de la canopée.


En parallèle, Alain Laboile s’intéresse à d’autres bestioles déroutantes : ses enfants. Il faut dire que sa famille n’est pas tout à fait comme les autres. Le premier mot qui vient à l’esprit est « vivante ». Une maison de bric et de broc au bout d’un chemin, un jardin de poche, une mare d’eau courante, une haie de bambous et un ruisseau. Voilà son royaume. Pas de télé. Un ordinateur pour chaque enfant. Et c’est tout. Il ne faut pas une demi-heure dans cette maison du bonheur pour comprendre que la grande affaire est le jeu. Ils ont l’art de faire de chaque jour une aventure. Les photos d’Alain Laboile s’en ressentent. Des images avec de l’humour, c’est rare. Ses noirs et blancs lumineux capturent la poésie du quotidien et l’esprit de liberté. Il publie les premières images de sa famille dans Compétence photo, la revue des amateurs, tandis que sa page Facebook prend son envol. Les messages se succèdent, de l’Argentine au Japon.


A la rédaction de 6Mois nous avons un coup de cœur pour ces images. Nous en faisons notre « Album de famille » du n°4, automne-hiver 2012-2013. Les Laboile et leurs six enfants viennent à Paris dans nos locaux pour une belle soirée avec les lecteurs. Pour eux c’est une consécration. En fait, tout commence.


Le célèbre photographe américain Jock Sturges découvre le travail d’Alain et s’en empare. Désormais, à chaque fois qu’il prend la parole, devant n’importe quel auditoire, Sturges le présente avec une formule choc : « Laboile est le nouveau Lartigue et l’héritier de Doisneau ». Il parle de sa découverte aux galeristes et aux éditeurs : article du chroniqueur photo du New York Times, reportage sur ABC News, expositions à Tokyo, Santa-Monica, New-Dehli et Vienne. Steidl, l’éditeur photographique le plus prestigieux du monde, a signé pour un album à paraître en 2014.


L’aventure d’Alain Laboile est pleine d’enseignements. Le web lui a servi d’école de photo et Facebook de salle d’exposition. Mais une œuvre devient légitime lorsqu’elle est choisie et reconnue – et ce processus échappe au buzz et aux « like ».


Chaque numéro de 6Mois est un assemblage d’œuvres tout aussi simples, exigeantes et essentielles que celles d’Alain Laboile. Chacune a son rythme, son histoire et sa logique. Pour être publié dans 6Mois, il faut une rencontre entre la force des images et la pertinence de ce qu’elles racontent pour des lecteurs du XXIe siècle. Comme toute relation vraie, elle ne se met pas en algorithmes.


Commentant son travail que nous publions dans la rubrique « Photomaton », la photographe Lucy Hilmer termine par ces mots : « Je me sens heureuse, en bonne santé, aimée. Je commence enfin à être reconnue comme artiste en Europe ». Elle a 68 ans. La reconnaissance peut être aussi une longue patience !


Laurent Beccaria
Patrick de Saint Exupéry
Marie-Pierre Subtil



En librairie

6MOIS N°14 - AUTOMNE 2017

L’AUTRE JAPON


Enquête FEMMES DE YAKUZAS

Photobiographie ARETHA FRANKLIN

Portfolio GUETTEURS DE CLIMAT

14 mars 2018

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie