16 octobre 2012

Les archives de demain

Fondé il y a trois ans, le collectif « Facing Change : Documenting America » veut témoigner des évolutions de la société américaine



Le photographe américain Anthony Suau fait ses armes sous la belle époque du photojournalisme. Pendant vingt ans, il court les crises internationales pour Time magazine : famine en Ethiopie, chute du mur de Berlin, Bosnie, Rwanda,
Tchétchénie, … Les prix tombent : Pulitzer, World Press, Médaille Capa, « Photojournalist of the year » de l’International Center of Photography…


En 2008, il rentre à New York. La crise a fait son nid, les saisies immobilières pleuvent, le chômage heurte de plein fouet la petite classe moyenne… Anthony Suau tisse un parallèle avec la crise des années 1930, ses idées fusent mais la presse, elle, reste frileuse. Pas question pour autant de passer à autre chose. Pour Anthony, une priorité s’impose : établir un portrait des Etats-Unis, comme la « Farm Security Administration » l’avait fait 80 ans auparavant. Ce programme, lancé par le gouvernement Roosevelt, rassemblait une vingtaine de grands photographes, parmi lesquels Dorothea Lange, Walker Evans ou Jack Delano autour d’une mission : dresser un état des lieux de la crise américaine, au plus près des populations. Aujourd’hui, l’ensemble des clichés conservés à la Bibliothèque du Congrès constitue un témoignage incontournable de ces années noires.

PNG - 533.7 ko
Foire de New Mexico, 1940 © Russell Lee, Library of Congress


En 2009, Anthony se lance donc dans les pas de la FSA : « Pourquoi ne pas avoir la même démarche aujourd’hui ? Puisque la presse ne finance plus certains projets, pourquoi ne pas créer une organisation qui chercherait les fonds ailleurs ? Il faut rendre compte de l’Amérique d’aujourd’hui. » Un an plus tard, le collectif « Facing Change : Documenting America »- littéralement « Affronter le changement : décrire l’Amérique » est fondé. Il rassemble dix photographes triés sur le volet, parmi lesquels Stanley Greene, lauréat du prix Eugene Smith, et David Burnett, co-fondateur de l’agence Contact Press Images.


Financés par des entreprises, des dons de particuliers et des fondations privées, les membres de Facing Change réalisent des reportages à tonalité sociale, pour l’instant plutôt ancrés sur la côte est. La photographe Brenda Ann Kenneally suit la vie d’une rue de Brooklyn. Toujours à New York, Andrew Lichtenstein se rend au département de sécurité intérieure où chaque vendredi, près de 500 personnes de toutes origines prêtent serment et obtiennent la nationalité américaine. À Boston, Lucian Perkins travaille sur une mère et sa fille, prises en charge par l’association Horizons for Homeless Children.


Anthony Suau, lui, photographie un quartier pauvre en plein cœur de Los Angeles, qui abrite plus de 6000 sans-abris. « Pour nous, le témoignage sur l’Amérique d’aujourd’hui passe par certains thèmes : la santé, l’éducation, le monde du travail… Mais on traite aussi du fameux 1%, les plus riches. On essaie de varier les entrées et d’illustrer au mieux ce qui se passe dans le pays. Mais nous n’en sommes qu’au début, la carte géographique va peu à peu se remplir », dit-il.


Les rouages du collectif ne sont pas encore bien rodés. Facing Change affiche sur son site la participation d’écrivains et journalistes, pour l’instant plus intentionnelle que réelle. Ces derniers devraient réaliser le versant écrit du témoignage, soit en diptyque avec les photographes, soit par des reportages en solo. Autre projet en suspens : l’ouverture d’un forum destiné à « modeler l’avenir ». L’objectif est ambitieux : créer un lieu d’échanges entre des acteurs du changement aux Etats-Unis, des (photo)journalistes et des lecteurs.


Pour l’heure, Facing Change est plus proche du collectif de photographes engagés que du groupement atypique et multiforme qu’il brandit comme modèle. Pour son fondateur, c’est une question de temps.


Victoria Scoffier


www.facingchange.org



Trait de s?paration
Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

N°13 - PRINTEMPS 2017

DES BÊTES ET DES HOMMES


Enquête LE BUSINESS DE LA FOURRURE

Photobiographie ERDOGAN LE SULTAN

Portfolio L’APPEL DE LA VOLGA

Septembre 2017

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie