11 novembre 2019

Les petits timoniers

Tommaso Bonaventura

< >


Uniforme, grain de beauté factice et cheveux en arrière, Zheng Jiang et Yang Hui Ming posent pour le photographe italien Tommaso Bonaventura. Depuis près de quinze ans, ils sont sosies de Mao et incarnent le fondateur de la République de Chine dans des séries pour le petit écran chinois, mais aussi lors d’inaugurations, de banquets ou de mariages.


À la mort de l’instigateur du « Petit Livre Rouge », le nombre de fictions historiques a explosé. Et avec la censure qui frappe l’audiovisuel depuis l’arrivée de Xi Jinping au pouvoir en 2012, le phénomène s’est intensifié. Au départ, seul deux acteurs étaient autorisés à incarner le Grand Timonier. Désormais, ils sont des dizaines à avoir adopté le costume gris au fameux col et la coupe de cheveux si reconnaissable de Mao. D’âges différents, ils rejouent différentes étapes de la vie du fondateur de la République de Chine. C’est cette armée de sosies – plus ou moins ressemblants – que Tommaso Bonaventura a rassemblée dans son travail.


«  Les sosies se jalousent, explique l’Italien qui réside en Chine. Zheng Jiang est persuadé d’être celui qui réalise le salut le plus authentique. » Et la compétition règne. « Yang Hui Ming est parti dans le Hunan, province où à grandi Mao pour être crédible et étudier le dialecte. Il a enregistré ses discours et les écoute tous les jours. »


Les autres portraits des sosies de Mao vous attendent dans notre numéro 18, « Avec nous, le déluge », toujours en librairie.

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie

6MOIS N°18 - AUTOMNE 2019

Avec nous le déluge

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie