15 décembre 2016

Les dessous de l’image

Mongolian Disco

Sven Zellner

Chaque semaine, un photographe décrypte l’une de ses images qui l’a marqué.



« En 2013, j’assiste aux « UBS Music and Video Awards » à Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie, dans le cadre d’un projet sur la modernisation de la société mongole. Je l’ai intitulé « Mongolian Disco » : avec l’urbanisation du pays apparaissent de nouvelles tendances culturelles, inspirées de la Corée, du Japon, et du monde occidental.


Le show auquel j’assiste ressemble plus ou moins aux MTV Music Awards : très commercial, avec de la pop et du rap, mêlé de quelques danses traditionnelles. Avant que ça ne commence, les stars défilent sur un tapis rouge, devant des dizaines photographes. Mais une fois le spectacle terminé, plus personne. J’erre seul, à la recherche de quelque chose à photographier, sans pouvoir entrer en coulisses.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir :


Soudain, je vois ces femmes en train d’attendre leur voiture. C’est le groupe mongol « Extacy Hamtlag ». Elles sont fatiguées après le show. J’aime leurs costumes, et le papier peint sur le mur derrière elles. C’est surtout cette chevelure blonde qui m’intéresse. Bien sûr, ce n’est pas une couleur naturelle mais ça rend tellement bien à l’image. Cette photo raconte à quel point les éléments de la culture occidentale sont repris et réinventés par les Mongols. »


Propos recueillis par Sophie Eychenne



Trait de s?paration
Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

6MOIS N°14 - AUTOMNE 2017

L’AUTRE JAPON


Enquête FEMMES DE YAKUZAS

Photobiographie ARETHA FRANKLIN

Portfolio GUETTEURS DE CLIMAT

14 mars 2018

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie