25 avril 2014

Les dessous de l’image

"Personne n’avait imaginé cette violence"

Brendan Hoffman

Chaque semaine, un photographe commente l’une de ses images qui l’a marqué



« J’ai pris cette photo en février à Kiev. En quelques jours, les protestations de la place Maidan ont pris une autre tournure, tout est devenu tendu et violent. Des manifestants ont été tués, des processions sont organisées en ville pour rendre hommage à ces héros de la résistance civile. Je suis tombé sur l’une d’elles. Une file incroyable de gens suivait le cercueil, beaucoup ne connaissaient même pas la victime, mais ils étaient présents, affectés, certains pleuraient… Personne n’avait imaginé un seul instant cette escalade des violences.


Cliquez sur l’image pour l’agrandir :

J’ai remarqué le jeune homme, au centre de ma photo. Il est plongé dans la souffrance, elle se lit sur son visage. On comprend ce qu’il traverse. J’ai pris plusieurs photos de la scène mais c’est avec celle-ci que je me sens le plus proche de lui. Cette photo montre aussi le niveau de sacrifices que ces gens sont prêts à faire. On ne réalise pas assez tout ce qu’ils ont abandonné pour être sur cette place : ils ont quitté leur travail, se sont éloignés de leur famille… ils ont chamboulé leur vie entière, certains l’ont même perdue, pour défendre leur cause. »


Propos recueillis par Victoria Scoffier



Trait de s?paration
Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

6MOIS N°14 - AUTOMNE 2017

L’AUTRE JAPON


Enquête FEMMES DE YAKUZAS

Photobiographie ARETHA FRANKLIN

Portfolio GUETTEURS DE CLIMAT

14 mars 2018

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie