19 novembre 2018

Pikin & Appolinaire

Jo-Anne Mc Arthur

< >

Dans la voiture qui les ramène vers la réserve naturelle de la Méfou, au Cameroun, Pikin enlace Appolinaire Ndohoudou, son sauveur. L’homme vient de l’extraire des griffes de ses braconniers.

Depuis 1973, le gorille est considéré par la Cites (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction) comme une espèce en danger immédiat d’extinction. Son trafic est donc interdit. Pourtant, 800 individus sont tués chaque année dans le monde selon l’Organisation mondiale pour la protection de l’environnement.

Au Cameron et dans d’autres pays particulièrement pauvres comme le Gabon, le Congo-Brazzaville et la République démocratique du Congo, le braconnage des primates a pris des proportions folles. Les gorilles sont recherchés pour leur viande ou leur compagnie, lorsqu’ils ne sont pas démembrés pour les propriétés magiques qu’ils conféreraient. Leur nombre pourrait chuter de 80% d’ici trois générations.

Fondée en 1996, l’association pour laquelle travaille Appolinaire, Ape Action Afrique, essaie d’endiguer le braconnage. Avec d’autres, elle voudrait stopper le trafic de « nouveaux animaux de compagnie ». De nombreux sanctuaires, réserves ou « orphelinats » pour grands singes ont été créés. Ainsi le parc national de la Méfou accueille 350 primates.

Cette image prise par la photographe Jo-Anne McArthur a remporté le prix du public 2017 du Widlife Photographer of the Year, un concours organisé depuis 1964 par le Musée d’histoire naturelle de Londres qui récompense « la plus belle photo animalière ».
Elle s’inscrit également dans un projet photographique plus large We Animals, pour plus d’informations cliquez ici.
Voir son site : https://joannemcarthur.com

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie


Enquête L’ENCLAVE

Photobiographie ELON MUSK

Portfolio FEMMES BATTANTES

8 mars 2019

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie