12 novembre 2015

Les dessous de l’image
de #MYOP in Paris

"Prendre le pouls du pays"

Philippe Guionie

Les photographes de MYOP racontent les coulisses d’une de leurs images exposées à Paris à l’occasion des 10 ans de l’agence.



JPEG - 293.6 ko
© Philippe Guionie

« Je suis parti cet été en Côte d’Ivoire, un pays que je connais mal, pour faire un état des lieux à un moment historique, quelques mois avant l’élection présidentielle. Avec un journaliste, nous nous sommes lancés dans un road movie sur la nationale 1, qui traverse le pays du nord au sud. Nous voulions prendre le pouls du pays en travaillant sur les aspects économiques, sociaux, politiques…


J’ai pris cette photo dans une mine d’or clandestine, près d’Angovia, au centre du pays. On est en pleine forêt, loin de la route. Ambiance Far West. Nous n’étions pas attendus, pas vraiment souhaités non plus. Finalement les mineurs ont apprécié qu’on s’intéresse à eux et qu’on leur donne la parole.



Les trois jeunes sur la photo viennent du Burkina Faso. Ce sont des clandestins, ils n’ont pas d’existence officielle ici. Ils travaillent plutôt la nuit, cherchent des miettes d’or dans des tunnels de fortune à peine maintenus par des troncs d’arbres.


Pour moi, cette image montre une face cachée - moins reluisante - de la croissance économique de la Côte d’Ivoire. »


Propos recueillis par Victoria Scoffier

Retrouvez la série de Philippe Guionie à la Galerie L’Aiguillage,
19, rue des Frigos - 75013 Paris
19 novembre - 20 décembre 2015
Vernissage jeudi 19 novembre à partir de 18h30.



Trait de s?paration Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

N°13 - PRINTEMPS 2017

DES BÊTES ET DES HOMMES


Enquête LE BUSINESS DE LA FOURRURE

Photobiographie ERDOGAN LE SULTAN

Portfolio L’APPEL DE LA VOLGA

Septembre 2017

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie