5 septembre 2011

Sur les bords de la mer Caspienne

Chloe Dewe Mathews

< >

Dans un cimetière d’Aktaou, une ville portuaire kazakhe sur la rive est de la mer Caspienne, des immigrés ouzbeks construisent des mausolées pour la nouvelle classe moyenne issue de l’industrie pétrolière. La lumière du soleil, réfléchie par les blocs de craie, est si éblouissante que les travailleurs doivent se couvrir le visage et porter des lunettes noires.


En 2010, la photographe britannique Chloe Dewe Mathews entreprend un voyage à travers l’Asie et l’Europe, souhaitant rendre compte du glissement culturel entre les deux continents. La Mer Caspienne constitue l’étape clé de son itinéraire, une frontière invisible à partir de laquelle l’Asie commence à se dissoudre dans l’Europe.

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie

N°13 - PRINTEMPS 2017

DES BÊTES ET DES HOMMES


Enquête LE BUSINESS DE LA FOURRURE

Photobiographie ERDOGAN LE SULTAN

Portfolio L’APPEL DE LA VOLGA

Septembre 2017

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie