4 septembre 2013

Visa pour l’Image

Une semaine à Perpignan

Jusqu’au 15 septembre, une vingtaine d’expositions photographiques sont à découvrir à Perpignan à l’occasion du "Visa pour l’image". Projections, expositions, interviews, portraits : retrouvez ici tous les articles de 6Mois sur cette 25e édition du festival.





JPEG - 28.2 ko
© Sebastien Van Malleghem, "Police"

Mardi 3 septembre

Première soirée de projection : coups de coeur

Toute la semaine, des reportages sont projetés en plein air dans le cloître du Campo Santo. Retour sur la projection de lundi, qui ouvrait la 25e édition du festival.
Cliquez ici pour lire l’article





JPEG - 28.9 ko
© Sara Lewkowicz, "Shane et Maggie, portrait d’une violence domestique"

Mercredi 4 septembre

Une sale histoire

Depuis un an, la photographe américaine Sara Lewkowicz suit le quotidien de Maggie, vingt ans, victime des violences de son petit-ami. Ses images sont exposées au Couvent Sainte-Claire, à Perpignan.
Cliquez ici pour lire l’article





JPEG - 27.6 ko
© Andrea Star Reese, "Trouble"

Jeudi 5 septembre

La folie enchaînée

L’Américaine Andrea Star Reese a photographié les malades mentaux en Indonésie. Des images d’une rare pudeur exposées au Couvent des Minimes, à Perpignan, jusqu’au 15 septembre.
Cliquez ici pour lire l’article





JPEG - 36.3 ko
©Don McCullin / Contact Press Images

Vendredi 6 septembre

Le poids de la guerre

A 77 ans, Don McCullin expose pour la première fois à Perpignan. En montrant ses images, le légendaire photographe tente de racheter une vie passée à « voler » la souffrance des autres sans parvenir à changer le cours de l’histoire.
Cliquez ici pour lire l’article









JPEG - 31.8 ko






Lundi 9 septembre

Didier François et Edouard Elias, toujours otages

Trois mois déjà. À Perpignan, les amis des deux journalistes retenus en Syrie les racontent.
Cliquez ici pour lire l’article





JPEG - 26.2 ko
© Mary F. Calvert

Mardi 10 septembre

La guerre du silence

Mary F. Calvert travaille sur les viols au sein de l’armée américaine. Samedi à Perpignan, son "work in progress" a reçu le Prix Canon de la femme photojournaliste.
Cliquez ici pour lire l’article





JPEG - 19.4 ko
©Jérôme Delay



Mercredi 11 septembre

« C’est comme ça, tu sais »

En 1994, Joao Silva photographiait la chute de l’apartheid. Quinze ans plus tard, il pose le pied sur une mine en Afghanistan. Debout sur ses jambes de carbone, il était l’un des invités d’honneur de la 25e édition du Visa pour l’image. Un costume délicat à ajuster.
Cliquez ici pour lire l’article



Retrouvez le programme du festival en cliquant ici.



Trait de s?paration
Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

N°13 - PRINTEMPS 2017

DES BÊTES ET DES HOMMES


Enquête LE BUSINESS DE LA FOURRURE

Photobiographie ERDOGAN LE SULTAN

Portfolio L’APPEL DE LA VOLGA

Septembre 2017

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie