26 février 2018

ANBA LAVIL

Gaël Turine

< >

Scène de vie entre voisins dans les ruelles du centre ville de Port au Prince. Les habitants passent le plus clair de leur temps dans la rue car leurs appartements sont trop petits pour y vivre en famille.

« En bas la ville » est la francisation de « anba lavil » qui signifie « centre ville » en créole haïtien. Autrefois huppé et verdoyant, il est aujourd’hui partiellement défiguré par le séisme de 2010. Le ramassage des déchets et la circulation y sont chaotiques. Des gangs gèrent la plupart des petits quartiers. Seule la police s’y rend pour faire des interventions musclées et aléatoires, sinon cette partie de la ville est abandonnée par les autorités. Les services publics y sont quasi absents.

Cette photo a été prise par Gaël Turine, représenté par l’agence MAPS.
Le reportage dont est extraite cette image a fait l’objet d’un livre, « En bas la ville », édité aux éditions Le bec en l’air.
Voir son site : https://www.mapsimages.com/works/en...

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie


Enquête L’ENCLAVE

Photobiographie ELON MUSK

Portfolio FEMMES BATTANTES

8 mars 2019

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie