25 juin 2018

UN BALLON ENTRE LES VOLCANS

< >

Sur la pelouse du IBV - ÍþróttaBandalag Vestmannaeyja de son vrai nom – l’équipe féminine de football islandaise s’entraine. Le club sportif, fondé en 1903, est construit dans les contreforts de l’île de Heimaey, un bout de terre situé au sud du pays qui vient composer l’archipel volcanique Vestmann. Pendant la saison sportive, les joueuses et joueurs de Heimaey doivent traverser une à deux fois par semaine, et souvent dans la tempête, un bout d’océan d’Atlantique pour disputer des matchs contre les équipes de l’île principale.

Cette année, l’Islande est la plus petite nation – 348.000 habitants – à participer à la Coupe du monde de football qui se tient actuellement en Russie. La Fédération de football islandaise compte 20.000 licenciés de foot, dont 20% de femmes. À titre de comparaison, la France recense 2,2 millions de licenciés dont 8% de femmes. Pour autant lors de l’Euro 2016, les joueurs de la terre de glace avaient impressionné le public en atteignant les quarts de finale. Une prouesse qui a permis à l’Islande de se qualifier pour l’édition 2018. Cette participation est l’évènement sportif le plus important de leur histoire et érige l’Islande comme étant le premier pays avec moins d’un million d’habitants à taper dans le ballon du Mondial.

Cette photo a été prise par le photographe Matteo de Mayda.
Voir son compte Instagram : https://www.instagram.com/demayda/

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie


Enquête L’ENCLAVE

Photobiographie ELON MUSK

Portfolio FEMMES BATTANTES

8 mars 2019

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie